Oraison 2 avril 2020

En confinement.

L’amour n’est pas, s’il n’est sans limite.
Il m’est donné d’être humain.
Il m’est donné d’être mâle.
Il m’est donné d’être hétéro.

Tes courbes éveillent le désir.
J’aime ta jouissance par moi.
J’aime ma jouissance par toi.
Mais la jouissance du corps peut s’éroder.

Nos psychés conscientes et inconscientes sont liées.
J’ai de l’attachement pour toi.
Tu as de l’attachement pour moi.
Mais ce qui est lié, attaché peut se délier.

Et puis la troisième porte, celle en haut.
Derrière je te découvre inondée de lumière.
Tu rayonnes de notre lumière.
Et là son amour est sans limite, infini.

Ma mère aimait Jésus.
Mon père aimait la terre.
Ils se faisait beaucoup de mal au corps et à la psyché.
Mais derrière la troisième porte, ils s’aimaient.

Je ne l’avais pas compris jusqu’à ce matin.
L’amour n’est pas, s’il n’est sans limite.

En confinement et en prière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.