Hymne aux avenirs inattendus

(c] 2020 : Charlotte Cetaire


Les Mitochondries de Mémé

1888 né « Pépé » Etienne. 1894 née « Mémé » Marie. « Je » est Marie. « Je » est né Auzat, nom de mon père. Mais mes mitochondries sont ceux de ma mère, Marguerite. « Je » a épousé Etienne en 1910, « Je » suis 16 ans.

Phototype Eternel

Mais ton angoisse fait propulser chacun de tes pas sur une marche créée par ta propre foi, ta propre espérance, « que cette marche soit là ». Et tu reçois cette grâce que la marche est bien là.

Demain ?

Sans jamais avoir décollé. Un sol plat à l’infini. Champs de paille sans grain espacée en régularité métronomique. Éteules hautes arrivant aux genoux. Horizon sans fin ni soleil. Pas d’air. Pas de souffle.

Message d’Aigle blanc

Ce moment que traverse l’humanité peut maintenant ressembler à un portail et comme un trou.
La décision de tomber dans le trou ou de passer par le portail dépend de vous.

Recevez les nouvelles du vent d’est directement dans votre boîte de réception.