Pass ou pas Pass je veux de la danse

Pass ou pas Pass
Besoin de voir la vie
De la voir se danser
Sa seule forme sacrée

Pas danser
La vie n’est que Business
Une grosse affaire
Qui nous glue au néant

Je me souviens de 2015
De cette envie de kendo après
Toute ces danseuses qui prient
Prient comme forme de vie
Pardonnez-nous nos offenses

Par Ohad Naharin
Interprété par 16 danseurs de la Batsheva Dance Company, saison 2015

Une adaptation de la pièce de Peter Handke : Offenser le public.
Texte: Peter Handke (sans les histoires des danseurs)
Conception d’éclairage: Avi Yona Bueno (Bambi)
Conseiller musical original et musical: Karni Postel
Musique folklorique arabe arrangée et interprétée par: Habib Alla Jamal, Khader Shama
Musique supplémentaire: Samuel Barber, Carlos D’Alessio, P. Stokes, P. Parson
Conception sonore: Frankie Lievaart
Enregistrements: Frankie Lievaart, Haim Laroz
Conception des costumes: Rakefet Levy
Conception du costume: Zohar Shoef

Les danseurs de Batsheva ont collaboré au processus de création.

4 mai 2021 – premier

Je ne suis qu’une toile
Toile de montgolfière
Froide et échouée.
Une baleine encore morte.

Et l’Esprit d’Iel Souffle
Souffle son feu
Et cette toile se tend
Se tend et s’élève

Maintenant, elle danse
Danse avec les autres montgolfières
Danse avec les piafs
Avec les pollens
Se transmettant les chaleurs reçues les unes aux autres
Les cieux sont remplis de nos multiples couleurs

Qui est JE ?
Qui est TU ?
Qui est IEL ?


Mais que voulez vous que je vous dise de plus ?
J’aime, le don d’aimer la danse…

20 avril 2021 – premier

Deuxième Gymnopédie

Face à ton regard d‘amour
Regarder ce que tu regardes
Se retourner

Commencer par le nez
Il entre dans le visage
Traverse la boite crânienne
La bouche et les yeux suivent
Parcourir l’intérieur de soi
Le menton et le front arrivent
Un cosmos, un univers
Les épaules et les bras
Passent par le cœur
Les flancs par le Kokuru,
Cœur central
Les hanches, accompagnent le sexe
Les jambes ferment la marche
Voyage à travers tous les temps
Voyage à travers tous les espaces
Voyage en soi

S’être retourner
Et voir ce qu’iel voit
Ce qu’iel aime

Les personnes humaines
L’humanité
Les animaux
Tous
La vie
La matière
Les étoiles et les planètes

Le tout
Rayonnant d’être aimé.
Au loin
A l’infini
La lumière d’IEL