Marie et Bernadette

Marie et Bernadette.
Bernadette est Marie.
Marie avait 15 ans,
Bernadette avait 14 ans.

« ON », les nommait « sauvageonne ».
Mais elles ne voulaient pas prendre,
Elles voulaient tout donner.

Elles ont tout donner.
Et elles se sont rencontrées.
Bernadette, Marie,
Marie, Bernadette.

Ce matin là, j’en pleure.

Oraison 14 aout 2020

Infini Impuissance

IEL est impuissante à ne pas aimer.
Il y a celles et ceux qui se douchent à cet amour.
Je vois en elles et eux son amour pour elles et eux.
Il y a celles et ceux qui se détournent de cet amour.
Je vois pourtant, son impuissance à ne pas les aimer.

Et puis,
La grâce,
Il y a celles que j’aime,
IEL m’offre son amour pour les aimer.
Une expérience étrange,
La grâce d’aimer malgré soi,
Sans se détourner !
De sentir cette lumière me traverser.

Il fallait un abandon sans faille à Marie.
Elle reçu la lumière et donna Jésus d’elle.
Et Jésus commença à marcher.
Et il marche encore
Notre phare dans les ténèbres.
Quelques fois, il se retourne.
Il nous fait un signe.

Un petit signe qui illumine le chemin.
Et nous reprenons notre marche,
Derrière sa solitude d’éclaireur.
Il fallait un abandon sans faille à Marie.
Pour savoir sa solitude.

Oraison du 11 aout 2020

Parole de Joseph

Joseph dit à Marie :
Tu es ma sœur et tu es mon frère.
Je suis ton frère et je suis ta sœur.

Quelqu’un le comprend-il ?

Joseph dit à Marie :
Je suis le père et je suis la mère de l’enfant,
Par le silence.
Tu es la mère et tu es le père de l’enfant,
Par l’invitation.
Il est toi, et il est LUI.

Quelqu’un le comprend-il ?

Joseph dit à Marie :
Nous étions liés.
Le lien s’est rompu avec l’enfant.
Une ange nous a reliés.
Nous avons gagné en Liberté et en Vérité.

Quelqu’un le comprend-il ?

Joseph au dernier jour dit à Marie :
Je t’aime.
Tu es la mère et le père de l’assemblée,
Dans la vie.
Je suis le père et la mère de l’assemblée,
Dans la mort.

Et quelqu’un l’a compris.

Oraison du 5 aout 2020

Oraison 29 juillet 2020

Armoire toute simple
Une simple porte de bois doré
J’en ouvre celle-ci
Et un cœur battant m’ébloui
Un cœur qui bat
Maintenant
Tabernacle

Tabernacle de l’univers
Tabernacle de la terre
Tabernacle de la forêt
Tabernacle au fond de moi
J’ouvre cette simple porte de bois doré
Et un chœur d’anges chante

dav

Oraison 30 juillet 2020

Briser le lien
Qui nous enchaine
Pour se relier
Par nos chemins
Par l’acte d’Aimer
Par l’acte de se confier
Par le saut
A travers le néant

Le Christ en Croix

Au cœur de cette nuit, endormi, je t’ai vu.
Couché au sol sur la croix de bois noir et épais.
Deux soldats plantaient des clous à trois faces dans tes poignets.
Un soldat en enfonçait dans des chevilles rassemblées.

J’entendais hurler ta douleur.
C’était moi qui criais.
Je voyais la lumière traversait les nues pour s’engouffrer dans ces plaies.
Beaucoup passer par les chevilles.

Les trois soldats te redressaient
Alors tes plaies restituaient la lumière aveuglante.
Elle inondait le monde
Personne, hormis ta mère et ton amie, ne la voyait.
Les lumières de tes plaies aux chevilles traversaient le temps.

Et d’aujourd’hui je la reçois encore en plein cœur.
Et je vois
Et j’entends,
Les larmes des deux Maries.

Algèbre

Néant comme zéro
S’il se multiplie, il absorbe.
S’il divise, il détruit.

Le 1 est autre.
S’il multiplie, c’est « immué ».
S’il divise, cela identique.

Le 1 laisse Libre
Il permet de rayonner
Suive la voie du 1
Et tourné le dos au zéro.

Le 1 au 1 forme un 1 qui rayonne,
Deux points reliés par deux courbes
Et le tout forme le cœur de l’univers.
Création permanente par Aimer.

De la porte au saut quantique

Oui, j’ai pris la porte.
Cette porte que TU as ouverte
La porte de l’esprit.

Et j’ai marché,
Je me suis éloigné,
J’ai grimpé,
Je me suis retourné.
En bas près de la mer
L’œuf de mon égo ouvert.
Le temps ou il était apeuré.

J’ai gravi la montagne par le sentier
J’ai escaladé pour te rencontrer
Pour honorer mon rendez-vous avec toi.

Je suis en haut, au bord du précipice,
Au bord du néant.
Rien. Ni vie, ni vide, ni noir.
Rien.

Si je saute, je disparais ?
Si je saute, je te rejoins ?
Intelligence et Sagesse abandonné.
Il ne me reste plus que la Foi…

Marie chaque jour accomplie cet acte,
OUI.