3 Marie en Saint Étienne

Je chérirais encore de parler d’elle
Elle était devant sur ma gauche
Longue et fine à 1 mètre 50 de mon cœur
Son ventre respirait ourlé de vie
Dans cette église Saint Étienne de Cheverny

Elle était tout entière à la messe
Lumineuse en son écoute
Dans cette aile gauche
De cette église aux siècles multiples

Pour le corps imaginé
Quelques doigts effleurés

Pour le lien d’amitié
Un ruban fin de soie tissé

Et pour l’esprit d’amour
Une prière à l’unisson

En face de moi Marie de Lourdes
A ma droite, jeune femme évanouie

Trois fois Marie
En ce jour de 15 Aout
Pour cette messe d’assomption
A Cheverny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.