Tsuvadra et Ichthus : Tu ne tueras point !

Fondement de nos civilisations

Tu ne tueras point !


Dans Tsuvadra et Ichthus, j’ai souhaité par les règles suivre un des deux interdit des civilisation, le « Tu ne tueras point » ou comme le nomme Freud l’interdis du meurtre sans lequel aucune civilisation n’est possible.

Quand dans un moment de violence, le Personnage du Joueur (PJ) est confronté a la possibilité de donner la mort à un donanyme (ou une personne humaine dans Ichthus) volontairement, il devra subir le dilemme du combattant.

Le dilemme du combattant

Le dilemme du combattant consiste en un test au-dessus de la valeur son aspiration principale, exemple 25+ pour Éden dans Tsuvadra ou à 25+ en Foi dans Ichthus. Chaque Aspiration (au nombre de 5 dans Tsuvadra et de 3 dans Ichthus) ayant sa propre valeur de dilemme.

Si c’est un échec, il n’a pu se justifier a son regard intérieur et il marque d’un petit crâne sa caractéristique Charisme. Tant que ce crâne est présent (maximum 3), il est en désavantage sur l’ensemble de ses compétences et test associé au charisme.
S’il obtient 3 crânes actif, il perd définitivement un point de Charisme, et perd un petit crâne et reviens à 2 crânes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.