Infini Impuissance

IEL est impuissante à ne pas aimer.
Il y a celles et ceux qui se douchent à cet amour.
Je vois en elles et eux son amour pour elles et eux.
Il y a celles et ceux qui se détournent de cet amour.
Je vois pourtant, son impuissance à ne pas les aimer.

Et puis,
La grâce,
Il y a celles que j’aime,
IEL m’offre son amour pour les aimer.
Une expérience étrange,
La grâce d’aimer malgré soi,
Sans se détourner !
De sentir cette lumière me traverser.

Il fallait un abandon sans faille à Marie.
Elle reçu la lumière et donna Jésus d’elle.
Et Jésus commença à marcher.
Et il marche encore
Notre phare dans les ténèbres.
Quelques fois, il se retourne.
Il nous fait un signe.

Un petit signe qui illumine le chemin.
Et nous reprenons notre marche,
Derrière sa solitude d’éclaireur.
Il fallait un abandon sans faille à Marie.
Pour savoir sa solitude.

Oraison du 11 aout 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.