La romance dans D&D 5

Dans mes campagnes, et plus particulièrement dans « mangeurs de Pierre » le MJ aura besoin que les personnages des joueurs crée des romances avec des PNJ. J’ai voulu suivre cette romance comme la progression d’un lien proposé par D&D 5. alors je me suis inspiré juste d’une image et du titre d’un livre :

DE LA HAINE À L’AMOUR
Les relations humaines dans la vie privée et professionnelle

Fernando Cuevas

Que je n’ai pas lu et que ne lirais certainement pas, je me méfie de la psychologie sociale américaine et des explication rationnelles sur les sentiments et attachements. Mais pour le jeu de rôle cela m’a donné une idée.

La Romance en D&D 5

La romance est une histoire de rapprochement de deux êtres (voir plus en tenant compte des exceptions). Quand une romance commence c’est souvent par une proposition du MJ à un joueur par un de ses PNJ, mais cela peut être aussi par une proposition du joueur pour son PJ devant un figurant et obligeant alors le MJ à approfondir ce figurant, ce presque décors à en faire un vrai PNJ.
Dans Lien, sur la feuille du joueur viens se poser Romance (Nom du PNJ) et une valeur de romance.

Cette valeur utilise l’échelle de la haine à l’amour.

  • +7. L’amour. Je voudrais que nous existions ensemble.
  • +6. L’altérité. Je me réjouis de ton existence et celle-ci me fait exister.
  • +5. La sympathie. Je cherche à partager des moments de nos existences.
  • +4. L’empathie. Je cherche à comprendre ton existence
  • +3. La compassion. Je partage les joies et les peines de ton existence
  • +2. L’altruisme. Je t’aide à exister
  • +1. La considération. Ton existence me donne la responsabilité de mes actes
  • 0 L’indifférence. J’accepte que tu existes
  • -1. L’égoïsme. Je profite que tu existes
  • -2. La haine. Je n’aime pas que tu existes

Riche de cette échelle la romance commence à +1. Plusieurs romance peuvent s’élever sur cette échelle en même temps jusqu’à la valeur +5. C’est ensuite que cela devient plus complexe.

C’est au-dessus que la plus part du temps on ne peut aller qu’à deux. Mais dans certaines circonstances et avec un volonté de travailler le concept, les personnages peuvent atteindre le polyamour. Ensuite à partir de 6 dans une romance, de manière quotidienne cet amour doit s’entretenir par des attentions et des intentions. A vous de choisir les test et comportement.

Les trois situations de la romance

Quand un personnage tente deux romance en même temps et que les deux personnes ne s’apprécient pas, alors on mesure la différence par rapport à 5. Dans le cas c’est 3 ce qui fait un écart de 2 et donc chaque semaine, le PJ perd 2 points dans les deux romances. A 5 la romance a échoué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.