A SOlène

Monde Moderne ?
Poème sur un blog ?

Sur un blog, les poèmes se perdent dans la nuit du flux
Et dans la nuée du temps.
Le recueil dans la bibliothèque,
On passe devant, en flânant, en coup de vent,
On le feuillette,
On le lit
Et peut-être surtout on le relit sans que jamais ses feuilles ne tombent.

Relié, le recueil ne connait pas l’automne,
Un recueil de poésie vit toujours au printemps.

Algèbre

Néant comme zéro
S’il se multiplie, il absorbe.
S’il divise, il détruit.

Le 1 est autre.
S’il multiplie, c’est « immué ».
S’il divise, cela identique.

Le 1 laisse Libre
Il permet de rayonner
Suive la voie du 1
Et tourné le dos au zéro.

Le 1 au 1 forme un 1 qui rayonne,
Deux points reliés par deux courbes
Et le tout forme le cœur de l’univers.
Création permanente par Aimer.

Je reprends Tsuvadra dK en DD5 / 3

Et voilà je viens de terminer la ré-écriture de la campagne des « mangeurs de pierres » avec les règles de D&D version 5. C’est la campagne Steampunk qui parcourt de nouvelle possibilité dramatique et de nouvelle forme de narration en jeux de rôle.

La ré-écriture m’a conduit a reposer un certain nombre de base en jeu de rôle comme la romance librement accepté et souhaité par les joueurs pour leur personnage.

Le livre de base pour le monde spécifique est bien sur également en ligne mis à jour pour cette deuxième campagne « Tsuvadra D&D5 » il sera enrichi de nouveau pour la campagne suivante.

A partir d’aujourd’hui je commence la troisième campagne, Retour de Pendule et cela va prendre également plusieurs mois, d’autant qu’il y a un travail pour emmener D&D 5 vers le cyber-punk avec une coloration légère space-opéra et un peu de post-apocalyptique !

De la porte au saut quantique

Oui, j’ai pris la porte.
Cette porte que TU as ouverte
La porte de l’esprit.

Et j’ai marché,
Je me suis éloigné,
J’ai grimpé,
Je me suis retourné.
En bas près de la mer
L’œuf de mon égo ouvert.
Le temps ou il était apeuré.

J’ai gravi la montagne par le sentier
J’ai escaladé pour te rencontrer
Pour honorer mon rendez-vous avec toi.

Je suis en haut, au bord du précipice,
Au bord du néant.
Rien. Ni vie, ni vide, ni noir.
Rien.

Si je saute, je disparais ?
Si je saute, je te rejoins ?
Intelligence et Sagesse abandonné.
Il ne me reste plus que la Foi…

Marie chaque jour accomplie cet acte,
OUI.

Tsuvadra ou Ichthus : le défi de Compétences

Le Défi de compétences

Le défi de compétences est une partie de règle qui a disparue de la version 5 de donjon et dragon. Mais je trouve qu’il est important et riche c’est pourquoi je le réintroduis quand même dans mes parties et dans mon corpus de règles.
Un défi de compétence est déterminé par une tâche à accomplir individuellement ou en groupe ayant un degré de complexité, une difficulté et une période de temps d’accomplissement des tâches unitaires.
Pour cela durant chaque période de temps chaque PJ va pouvoir effectuer un test de compétence principale ou un test de compétence secondaire et le cas échéant effectuer le test de compétence de groupe.
Un test de compétence de groupe, est réussis si la moitié arrondis au supérieur de joueurs obtiennent un succès (si 5 joueur 3 doivent le réussir). Quand il y a un test de groupe, pour pouvoir effectuer le test sur une autre compétence principale individuel il est nécessaire de l’avoir réussit, sinon il ne peut être testé qu’une compétence secondaire qui n’apporte pas de succès mais peuvent limiter l’accumulation d’échec.

Le défi de compétence est réussi si le nombre de succès est obtenu avant d’avoir souffert de 3 échecs en général.

La complexité détermine le nombre de succès à obtenir avant 3 échecs.

ComplexitéNombre succèsNombre échec
143
263
383
4103
5123

La difficulté du test de compétences (cela peut être une ou plusieurs compétences différentes intervenant dans défi de compétence) est un seuil à atteindre en fonction du niveau de difficulté et de son niveau.
Pour ce jet collectif, il est donné d’une à cinq compétences principales, obligatoirement prise par l’un des PJ et des compétences secondaires qui peuvent ensuite aussi être prise.

Jouer avec

Un défi de compétence permet aux joueurs de choisir les compétences qu’ils vont utiliser et surtout de les mettre en scène par leur narration en fonction de leur réussite ou de leur échec.
On peut utiliser le défi pour structurer toute une partie du scénario, souvent très adapté à l’enquête pour ne pas perdre le fil de la narration. Cela structure la partie autour d’un point commun : le défi.

Exemple

La bonne démarche pour trouver une « actrice » est de se rendre de théâtre en théâtre afin de trouver la jeune femme à l’affiche.

Il sera possible en visitant les théâtres de se rendre compte que l’écriture actuelle est très tournée vers les passions amoureuses tragique avec des situations totalement inextricables. L’époque semble adorer les amours impossibles.

Défi de compétence de complexité 8 réussites difficulté de 17+ (13+ pour un personnage ayant durant le grand hiver le métier d’animateur). 4 jets possibles par soirée.

Compétences principales.

*       Intelligence (Investigation) [groupe],
*       Charisme (Représentation) (ind),
*       Charisme (persuasion) [ind)
*       Dextérité (discrétion) [ind)

Secondaires.

*       Pour rattrapage
*       Charisme (diplomatie)
*       Sagesse (Perspicacité)
*       Charisme (intimidation).

Réussite

Les personnages obtiennent enfin le nom de la pension ou vit peut-être une actrice ressemblant à la description Marine Lanterne.
Cette jeune actrice est décrite comme une femme fatale, très mystérieuse, qui fait un travail remarquable. Elle est recherchée par les metteurs en scène mais celle-ci disparait pendant de longues périodes.

Échec

Retour a cul de basse fausse, les PJ se font retrouver par le renouveau qui commandite la pègre de Proterne et ses assassins.

Poétesse : Anna de Noailles (1876-1933)

Recueil : Poèmes de l’amour (1924).

Aimer, c’est de ne mentir plus.
Nulle ruse, n’est nécessaire
Quand le bras chaleureux enserre
Le corps fuyant qui nous a plu.

— Crois à ma voix qui rêve et chante
Et qui construit ton paradis.
Saurais-tu que je suis méchante
Si je ne te l’avais pas dit ?

— Faiblement méchante, en pensée,
Et pour retrouver par moment
Cette solitude sensée
Que j’ai reniée en t’aimant !

Oraison 15 juin 2020

Mon corps connait,
La largeur,
La longueur,
La hauteur,
Et le temps qui avance vers sa fin.
Celles et ceux qui dansent le savent.

Ma Psyché, mon âme connait,
Du temps sa profondeur,
Souvenir et futur projeté.
Celles et ceux qui dansent le savent.

Et l’agape, l’amour infini
M’ouvre la porte de l’esprit
Cette porte hors du temps hors de l’espace,
Nous offre l’éternité.
Je deviens, « JE suis ce qui EST »
Celles et ceux qui dansent apprenez moi.

Je m’émerveille des derniers jours
Du printemps 2020.
Je veux danser et pratique le kendo.

Voyage en Ave Maria

Les esclaves hébreux devaient se libérer
Ils sont partis par le désert 40 ans
Alors, ils purent se saluer en égalité avec les égyptiens.
Joseph et Marie trouvèrent un refuge d’amis en Egypte.

Je vous salue Marie
Le salut est un acte de respect d’une personne à une autre personne
D’égal à égale.

Pleine de grâce, le seigneur est avec vous
Au cœur de sa personne elle accueille la lumière qui lui ait donné, et elle l’offre en retour.

Vous êtes bénie entre toutes le femmes
Au cœur des femmes, au milieu d’elles.
Sous un patriarcat Marie rayonne au milieu de ses sœurs.
Elle les invite à leur tour à rayonner,
Comme toute personne humaine
En une humanité retrouvée.

Et jésus le fruit de vos entrailles est béni
Ce qui vient de Marie, toute sa personne
Tout son être
Est Jésus, la personne humaine
Et ce qui vient d’elle brille et brule sans calciner
Elle est ce qu’elle est, celle qui dit le principal « Oui ».

Sainte Marie, mère de Dieu…
Marie a donné l’humanité à Dieu
Dieu est venu dans le temps par elle comme humain
Et pour tout cela, je vous salue Marie

Je dois sortir de l’esclavage pour saluer mon égal

Oraison du 13 juin 2020

Oraison 12 juin 2020 : Question

La toile de nos questions
Les lambeaux de nos réponses.

Nous avons tissé entre nous
Le tissus de nos questions
Et nous les cisaillons
Par nos réponses en égo.

Assis en haut du talus
A contempler le chat mort.
Charogne sanguinolente sur la route
Qui, avant le passage du char,
Vivait. Elle était un chat.

Des question, la question.
Au loin le tracteur laboure,
Que restera-t-il ?
Nos questions tissent
Notre amour en une toile.
Nos réponses écrasent les chats.