28 décembre 2020 – premier

Il est deux heures du matin.

L’ange gardien est assis en haut des plus extrêmes branches de l’arbre de vie. Et de tous ces lieux, de tous ces temps de la mort, il parle. De cette ubiquité, il parle de la montée vers lui qui se fait par chacun de nos choix.
Il parle d’IEL.
IEL a tracé pour chaque arbre de vie une voie dorée. Jésus a montré ce qu’est que parcourir son arbre de vie. Son arbre à iel est entièrement lumineux, parsemé de dorure, iel a en parcouru l’ensemble de ses voies possibles.
Dignement ! Chacun possède, à tout présent, à tout ici, la possibilité de retrouvé la voie d’or, la voix de SON amour. Cet amour intense, sans début, sans fin, sans ici et sans là, cet amour, externe de père et de mère par les entrailles, alors ici et maintenant sis notre dignité.
L’arbre de vie est le réseau hydrique que chacun remonte vers l’une de ses sources, c’est un chemin de liberté.

Il est deux heures du matin,
Dehors, la neige a tout envahi
Et le feu dans la cheminée éclaire ce moment de réveil.
Je parle avec mon ange.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.