Vertige et foi

Aout 2009, le grand canyon aux USA rive nord, en m’approchant du bord, j’ai été pris d’un immense vertige qui m’a paralysé sur le bord. Non seulement je voyais la profondeur géographique du lieu qui troublait mes sens, mais je fut happé par la profondeur du temps. Les dernière couche en bas daté de 4 milliards d’années, presque l’âge de la terre. J’étais à la fois figé de peur, attiré par cette ouverture, et surtout émerveillé.

Je me suis rendu compte que la meilleure position pour contempler cette grandeurs était à genoux. Mon corps plus petit devenait centré, plus stable et il s’abreuvait à cette merveille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.