Desnos au secours contre 49 et 3

Ce cœur qui haïssait la violence
Voilà qu’il bat pour une marche vers la mairie !
Ce cœur qui ne battait qu’au rythme des moutons et des saisons,
A celui des heures du jour et des heures de la nuit,
Voilà qu’il se gonfle et qu’il envoie dans les veines
Un sang de feu de parole et de marche contre la haine.
Et qu’il mène un tel bruit dans la tête que les oreilles en sifflent
Impossible que ce bruit ne se répande pas en campagne en ville
Comme le son d’une cloche appelant à crier vers nos Sœurs et nos Frères.
Je l’entends qui me revient renvoyé par l’écho.

C’est le bruit d’autres cœurs, de millions d’autres cœurs
Battant comme le mien à travers mon pays.
Ils battent au rythme pour la même besogne tous ces cœurs,
Leur bruit est celui du vent à l’assaut des robots LREM
Et tout ce sang porte dans des millions de cervelles un même mot :
Révolte contre Macron et dispersez ses partisans !
Pourtant ce cœur haïssait la violence et battait au rythme des saisons,
Mais un mot, une idée a été détruit : Fraternité par 49 et 3
Cela a réveillé une nouvelle colère
Et des millions de personnes de France se préparent à rejoindre la lumière
Et à la besogne que le matin proche apportera.
Car ces cœurs qui haïssaient la violence battaient pour la Soro-Fraternité
au rythme même des saisons et des brebis,
De jour et de la nuit.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.