L’homme qui plantait des arbres par Jean Giono

Jean Giono en créant et en donnant vie à la belle personne qu’il aurait aimé rencontrer dans sa vie parle de lui dans un tête à tête avec nous, ses lecteurs. Nous le rencontrons et en rencontrant ainsi un auteur, nous nous rencontrons nous même, par ce que ce berger, devenu planteur d’arbre, provoque en nous. Vivre en accéléré dune vie qui s’étale de 1914 à 1957.

Un homme plante des arbres, et la nature change ! Est-ce que nous sommes prêts aujourd’hui à replanter des arbres ? A vivre autrement ?

On pourrait penser qu’il y a peu de figures féminines dans cette nouvelle, mais il y a les brebis, il y a la terre et il y a les jeunes familles qui reviennent après que la terre se soit régénérée par les arbres.

Petite nouvelle à lire presque comme une prière rurale, la prière que notre monde renaisse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.