Miserere par Jean-Christophe Grangé

Une citation, une seule au final

Pourquoi tant de haine ? Kasdan obtint des réponses au fil des pages. Aux yeux des gouvernants américains, Salvador Allende avait deux torts. Un tort idéologique: il était socialiste. Un tort économique: il projetait de nationaliser les exploitations minières de cuivre, principale ressource du pays, appartenant pour plupart à des compagnies américaines. L’Oncle Sam n’aime pas qu’on lui reprenne ce qu’il a volé. L’histoire des Etats-Unis n’est qu’un hold-up à main armée.

Et mon expérience de lecture

Ce livre, ce roman, était posé en bas de mon immeuble en « servez-vous ». C’était le seul livre en français du tas. Habituellement, je ne me sers pas. J’aime acheter les livres que je lis dans ma petite librairie de quartier. Mais, là, je connaissais Grangé pour les rivières pourpres, le vol des cigognes et autre concile de pierre, alors mes mains se sont élancées et se sont servies.

Le thriller (ancien roman à sensation) n’est plus un genre, un style, une forme, que je prise, ou que je sniffe. Ma préférence va au roman noir sans suspense, sans surprise, au roman noir où les actes des personnages sont justes les conséquences de leurs choix malheureux et qui entraine d’autre conséquences (Ellroy par exemple).

Dans ce thriller, on est juste sur des « pures » flic-non-flic, maltraités par la vie qui recherche la « Vérité », caché derrière une réalité terrible qui n’est pas de leur fait ni de leur faute. Et les méchants sont vraiment méchants. Pourquoi ? Parce que !

Grangé n’a pas créé des personnages pour lesquels j’ai éprouvé de l’empathie ou de l’admiration. Et l’enquête mené avec ses fausses pistes attendu et ses révélation tout autant attendu m’ont ennuyé. La fameuse phrase que je déteste tant a été écrite, « on n’est pas dans un roman ». J’ai eu une lecture sans passion et sans émotions.

Toutefois, je reste quand même émerveillé par le mystère de l’écriture, de l’acte d’écrire. Du papier, des mots et une autrice, un auteur qui sert de médium talentueux pour accoucher d’une histoire. Je n’attaquerais jamais Grangé en Dignité ! Il a fait le travail.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.