Bye Bye Blondie par Virginie Despentes

Constat froid !
Rude et rugueux
Métallique et punk !

A ce jour, il me manque, de Virginie Despentes, de cette autrice, de cette somme d’expérience
Les portes de sorties !
Les pores où respirer après étouffement !
L’au-delà possible du constat !

Le constat (en mon âge) ne me suffit plus !
Je sais, que beaucoup de femmes nous ont été tues
Les saintes mères du désert, étaient aussi.
Les responsabilités des conservatoires de Danse reste majoritairement entre des mains d’hommes alors que les concours de danse 20 filles de prise sur 1500 candidates et 20 garçons sur 500 candidats. Quel parité là ?
Comment réconcilier la race humaine ?
Et ce n’est pas une question de liberté du genre, c’est plus profond que cela !
Avec, Madame Despentes, je retrouve ma colère punk, brute, mais où sont les portes ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.