« Bob » Anniversaire, Bob

le même jour que ma mère, mais il a du attendre le lendemain, pour elle, pour moi

There must be some way out of here
Said the joker to the thief
There’s too much confusion
I can’t get no relief
Businessmen, they drink my wine
Plowmen dig my earth
None of them along the line
Know what any of it is worth
No reason to get excited
The thief, he kindly spoke
There are many here among us
Who feel that life is but a joke

But you and I, we’ve been through that
And this is not our fate
So let us not talk falsely now
The hour is getting late
All along the watchtower
Princes kept the view
While all the women came and went
Barefoot servants, too
Outside in the distance
A wildcat did growl
Two riders were approaching
The wind began to howl

Y’a un moyen de sortir d’ici,
Déclare le bouffon au bandit,
Il y a bien trop de dérangement
Pour soulager tous mes tourments.
Des hommes d’affaire boivent mon verre
Des laboureurs retournent ma terre
Personne ici en aucun cas
Ne sait le prix de tout cela
Pas de raison de perdre ses nerfs
Répond le voleur débonnaire
Ici, certains parmi nous pensent
Que la vie n’a pas d’importance

Nous deux, par là on est passé
Ce n’est pas notre destinée,
Alors cessons les faux serments
Il se fait tard maintenant.
Tout le long de la tour de guet
Les princes restaient aux aguets,
Pendant que femmes, allaient, venaient
Ainsi que servantes aux nus pieds.
Dehors alors dans le lointain,
Un chat sauvage grogna soudain
Les deux cavaliers approchaient
Et le vent se mit à hurler

Traduction : Georges Ioannitis


Paul Nizan, Les chiens de garde

La pensée bourgeoise dit toujours au Peuple : « Croyez-moi sur parole ; ce que je vous annonce est vrai. Tous les penseurs que je nourris ont travaillé pour vous. Vous n’êtes pas en état de repenser toutes les difficultés, de repasser par leurs chemins, mais vous pouvez croire le résultat de ces hommes désintéressés et purs. De ces hommes marqués d’un grand signe, ces hommes qui détiennent à l’écart des hommes du commun pour qu’ils travaillent, les secrets de la vérité et de la justice.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.