Rebecca par Daphné Du Maurier

Rebecca par Daphné Du Maurier est un très vieux souvenir de lecture je devais avoir 11 ou 12 ans et je regardais les livres dans la bibliothèque dans la chambre de mes parents. Il y avait ce livre qui était dans sa couverture jaune orangé de papier et dont les pages avaient été découpées au coupe papier par ma mère.

Je l’ai pris, a cause de l’odeur et 46 ans après c’est encore cette odeur que j’ai en mémoire, une odeur de papier épais, aux tranches mal coupé.

Ce livre dut peut-être mon premier « Thriller », comme on dirait aujourd’hui, à l’époque on appelait ce type de roman, des « romans à sensations ».

En tout cas j’éprouvais des sensations bien étrange, de peur, d’angoisse, de secret caché et je me caché sous les draps pour continuer à le lire.

Finalement, je n’ai jamais retrouvé cette sensation avec aucun des thriller que je lu par la suite. Cela avait été la première fois !

Je ne l’ai jamais relu, j’ai vu les films, mais je n’ai jamais souhaité le relire.

Peut-être que j’en aime le souvenir…

Peut-être par nostalgie de ces éditions que le lecteur découpé avant de lire

Peut-être par amour pour mes parents…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.